Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 juillet 2014 2 01 /07 /juillet /2014 09:56

Parité dans les institutions européennes : le compte n’y est pas !

Le 1er juillet prochain, une nouvelle page se tournera pour le Parlement européen et de nouveaux élus prendront leur place aux côtés de leurs collègues réélus dont je fais partie.

J’aurai l’occasion de revenir ultérieurement sur l’installation de notre Institution après les élections du 25 mai dernier, mais je souhaite ici souligner combien, malgré les nombreux discours et même si le Parlement européen est l’un des plus avancé en la matière, la parité reste encore un horizon lointain. Si l’on regarde en effet les résultats des dernières élections européennes, le prochain Parlement européen sera constitué de 37% de femmes, soit une progression d’à peine 1,25% par rapport à 2009. À ce rythme-là, il faudrait attendre 2066 pour atteindre une véritable parité !

La gauche se démarque pourtant de ces résultats et on relèvera que c’est le groupe des Socialistes et Démocrates qui, après la Gauche Unitaire Européenne (GUE) fait l’un des meilleurs scores avec 45% de sièges attribués aux femmes. A l’inverse, les conservateurs font figure de mauvais élèves avec seulement 30% d’élues, ce qui n’étonne en rien au vu des positions particulièrement réactionnaires et passéistes que le PPE a pu défendre au sein de la commission des droits des femmes lors de sa précédente mandature et qu’il continuera très certainement à défendre aux côtés de nouveaux alliés qu’il pourra assurément trouver sur les rangs de l’extrême droite.

Au-delà du Parlement européen qui désignera très prochainement ses futures instances, reste aussi à s’interroger sur la place qui sera faite aux femmes aux postes clés de l’Union européenne. Alors que dans la Commission européenne menée par BARROSO jusqu’à aujourd’hui les femmes pèsent à peine 33% de l’ensemble, la prochaine Commission risque bel et bien de présenter un collège moins féminisé encore.

Les femmes ont certes pris une place dans l’économie, mais nos sociétés restent encore fortement marquées par une mentalité patriarcale qui rend le combat féministe encore plus nécessaire qu’on aurait pu l’imaginer. Car sans ces changements de la représentation politique, comment changer le regard porté aujourd’hui sur la sphère publique, économique, sociale ou domestique ? Plus de femmes en politique, c’est certainement le gage d’une attention accrue envers l’égalité professionnelle, un partage des tâches révisé, une lutte accrue contre les stéréotypes sexistes dès le plus jeune âge. Ces questions ne manqueront certainement pas d’animer nos débats dans les années à venir.

Partager cet article

Repost 0
Danièle Soubeyrand-Géry - dans Femmes
commenter cet article

commentaires

societe angleterre 22/07/2014 19:50

constitution de holding offshore dans toutes les juridictions, avec un compte bancaire offshore secrètement et tous les services aux entreprises offshore réalisables.