Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 janvier 2015 1 19 /01 /janvier /2015 08:59

NEWSLETTER N°29 de 50/50

40 ans après le vote de la loi Veil, deux événements auront lieu le samedi 17 janvier 2015 à Paris : une manifestation et un colloque.

L’histoire de la lutte pour le droit à l’IVG

1920 : La loi anti-contraception interdit de donner aux femmes le moindre conseil en matière de contraception.

1942 : L’avortement est considéré comme « crime contre l’État » et puni par la peine de mort.

1956 : Le 8 mars, Marie-Andrée Lagroua Weill-Hallé, une femme médecin catholique, crée la Maternité heureuse

1960: la Maternité heureuse devient le Mouvement français pour le planning familial (MFPF).

1971 : « Le manifeste des 343 » est publié dans le Nouvel Observateur : « Un million de femmes se font avorter chaque année en France. Elles le font dans des conditions dangereuses en raison de la clandestinité à laquelle elles sont condamnées, alors que cette opération, pratiquée sous contrôle médical, est des plus simples.. »

Une semaine après la publication de ce manifeste, Charlie Hebdo fait sa une avec un dessin et un titre « Qui a engrossé les 343 salopes du manifeste sur l’avortement ? »

1972 : Procès de Bobigny : Gisèle Halimi obtient la relaxe de Marie-Claire, une jeune fille qui a avorté suite à un viol.

1973 : Publication du manifeste des 331 médecins qui déclarent avoir pratiqué des IVG et création du Mouvement pour la liberté de l’avortement et de la contraception (MLAC)

1975 : Promulgation de la loi Veil

1979 : Vote définitif de la loi Veil

1982 : Vote de la loi Roudy autorisant le remboursement de l’IVG.

1993 : Obtention par la CADAC du droit d’entrave à l’IVG

1988 : La pilule abortive RU 486 mise au point par Étienne-Émile Baulieu, est mise sur le marché.

1990 : L’IVG médicamenteuse est autorisée à l’hôpital.

2001 : Le délai légal pour l’avortement passe de 10 à 12 semaines. Les mineures sans autorisation parentale peuvent avoir recours à un adulte référent de leur choix. L’ANCIC, la CADC et le MFPF obtiennent que l’IVG sorte du code pénal.

2004 : Autorisation pour les médecins de pratiquer l’IVG médicamenteuse dans leur cabinet.

2013 : Remboursement de l’IVG à 100%.

2014 : L’Assemblée Nationale modifie le texte de la loi Veil en supprimant la clause de détresse.

Dans le monde

En Europe, en Irlande, en Pologne et au Luxembourg le recours à l’avortement est limité au cas de viol, d’inceste, de risque avéré pour la vie de la mère ou de sévères malformations du fœtus. A Chypre, l’IVG est tolérée en cas de viol ou d’inceste, à Malte, elle est strictement interdite.

Dans le monde 47 000 femmes meurent chaque année des suites d’un avortement clandestin.

Partager cet article

Repost 0
Danièle Soubeyrand-Géry - dans Femmes
commenter cet article

commentaires