Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 septembre 2015 2 15 /09 /septembre /2015 10:58

« J’aimerais qu’elle soit un peu plus souriante (…) Heureusement, on a une application pour ça »

vendredi 11 septembre 2015 12:19 par Juliette Sabatier Laisser un commentaire

inShare

La présentation des nouveaux produits Apple, mercredi 9 septembre, était comme toujours suivie par les médias et les internautes du monde entier. Mais la présentation de la nouvelle appli de retouche d’images destinée à l’IiPad Pro n’a pas été du goût de tout le monde.

Sur scène, Eric Snowden, directeur artistique d’Adobe (l’éditeur de Photoshop), en fait la démonstration : il affiche à l’écran le visage d’une mannequin impassible, et d’un simple geste modifie ses lèvres pour les faire sourire. Avec ce commentaire : « J’aimerais qu’elle soit un peu plus souriante. Je pense que cela réchaufferait un peu l’image. Heureusement, on a une application pour ça. » Plutôt malvenu, quand on sait que Photoshop est l’outil qui permet de grossir les seins, amaigrir les cuisses ou allonger les cous des femmes pour les magazines féminins ou la pub. Une utilisation régulièrement critiquée.

Malvenu… ou franchement macho, pour de nombreux twittos anglophones qui n’ont pas tardé à réagir, rappelant au passage le sexisme récurrent dans le monde de la tech : « La conférence Apple, ou : à défaut d’avoir une femme qui parle sur scène, on en photoshope une » (@notwaldorf), « Chez Apple, on s’assure que les femmes sourient, peu importe le moyen » (@ohheygreat) ou encore « Vous savez ce qui serait une super idée ? Un homme forçant une femme à sourire » (@selenalarson). Sur la toile francophone, moins d’effervescence, à l’exception de Terrafemina et de Buzzfeed.

La conférence de presse d’Apple a été préparée avec la plus grande minutie, à n’en pas douter, et personne n’a identifié le problème… D’un côté des top models ostensiblement maussades sur les podiums, de l’autre une mannequin au sourire forcé : qui doute encore que les corps des femmes sont des objets qu’on modèle au rythme de ses besoins ? Mais puisqu’on vous dit de sourire…

Partager cet article

Repost 0
Danièle Soubeyrand-Géry