Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 septembre 2015 2 15 /09 /septembre /2015 10:53

inShare4

Qui a dominé l’actu cette semaine ? Un président de la République martial et une chancelière allemande « maternelle’, une Chazal virée et de nouvelles têtes chez Bolloré. On rembobine une semaine de stéréotypes dans l’info.


Lundi, encore un petit goût de week-end avec des résultats sportifs très Cocorico : Tsonga atteint les quarts de finale à l’US Open (il n’ira pas plus loin), l’équipe de France de rugby s’est imposée face à l’Écosse et l’équipe de Basket a écrasé la Bosnie-Herzégovine. Inutile de préciser que ces équipes sont masculines, les gazettes n’ont pas l’habitude de rendre compte du sport féminin. Sportifs aussi « Les Républicains » qui se sont mis en scène dans une photo alignant une brochette de rivaux mâles en course pour l’Élysée. Bruxelles a débloqué 500 millions d’euros d’aide d’urgence pour les producteurs laitiers notamment. Le sujet qui revient en boucle est la conférence de presse semestrielle du président de la République. Chacun y va de ses pronostics sur ce qu’il va annoncer. Bingo, le président annonce des actions aériennes contre Daesh en Syrie.

Dans cet océan d’informations viriles, une bonne nouvelle peu relevée ailleurs que dans Les Nouvelles NEWS : Parité confirmée à France Télévisions. Lundi, nous avons aussi publié une enquête sur les syndicats, pas très prompts à donner l’exemple en matière de parité : Syndicats : la lutte des places pour les femmes.

Mardi, les femmes sortent de l’ombre. Pourquoi ? Ségolène Royal annonce que la centrale nucléaire de Fessenheim fermera en 2018, conformément aux annonces du président, précise-t-elle. Et surtout, Claire Chazal va devoir quitter TF1, elle fait la une du Parisien ! Et c’est une femme qui lui succèdera aux journaux du week-end, Anne-Claire Coudray (tandis que des têtes continuent de tomber chez Canal+ où le pouvoir est masculin). Et toujours un concert de déclarations sur les réfugié.e.s pleines d’arrière-pensées électoralistes. Nous avons préféré réaliser un entretien avec une responsable de terrain : Céline Schmitt, porte-parole en France de l’Agence des Nations Unies pour les réfugiés (HCR).

Mercredi, l’Allemagne est acclamée pour son accueil fait aux réfugié.e.s et la chancelière allemande est baptisée « Maman Merkel » (l’expression n’est pas tout à fait nouvelle, d’ailleurs). Jean-Claude Juncker, le président de la Commission européenne, annonce que 160 000 réfugié.e.s devront être réparti.e.s dans l’UE et personne ne l’appelle papa ou maman Juncker. Et aussi, dans les gros titres : les buralistes manifestent contre les mesures visant à réduire la consommation de tabac.

Quelques journaux évoquent aussi ce chiffre de l’UNICEF annonçant que la mortalité infantile mondiale a été divisée par 2 depuis 25 ans. Mais 16 000 enfants de moins de 5 ans meurent encore chaque jour dans le monde. Autres chiffres : ceux de la Banque mondiale, qui rappelle les barrières empêchant l’accès des femmes à l’emploi dans le monde. Dans 18 pays par exemple elles ne peuvent travailler sans l’accord de leur mari.

Nous avons aussi souligné deux exemples de sexisme ordinaire dans l’actualité : Des coiffeurs et maquilleurs en salle d’accouchement, une tendance aux États-Unis. Et des créatrices de BD qui ne veulent plus êtes cantonnées à un ghetto « BD féminine ».

Jeudi, tapis vert pour le lancement de la COP21, la conférence mondiale sur le climat qui se tiendra dans deux mois à Paris. Ouf, beaucoup de femmes sur la photo. Mais c’est aussi derrière les photos officielles que Les Nouvelles NEWS vous feront vivre les enjeux de la COP21. À partir de la semaine prochaine.

Ce vendredi enfin, revoilà des gros sous à la une. La prime de départ de Michel Combes, PDG partant d’Alcatel-Lucent, qui avait fait scandale (on en parlait la semaine dernière) sera divisée par deux. Le pauvre ne touchera que 7,9 millions d’euros. De l’autre côté de l’Atlantique, Ellen Pao, elle, n’a pas les moyens de poursuivre son combat judiciaire contre le sexisme. Les Nouvelles NEWS vous expliquent pourquoi. La veille, nous évoquions un autre combat de longue haleine : celui des cheerleaders pour des salaires décents.

Lire aussi dans Les Nouvelles NEWS : Merkel face à la presse

Partager cet article

Repost 0
Danièle Soubeyrand-Géry - dans Femmes