Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 avril 2016 2 12 /04 /avril /2016 21:10

le blog de corinne morel darleux

« Montez le son ! Compte-rendu de mandat

mardi 12 avril 2016

Laurent Wauquiez est en train de tuer la Région dans une véritable casse organisée des associations locales, des dispositifs d'animation sur le terrain, des réseaux de l'agriculture paysanne et bio, de la culture, et des écosystèmes. Les mauvaises nouvelles tombent de partout, je reçois des messages d'alerte, de colère et de désarroi plein ma boite mail. On me demande d'en parler sur ce blog, comme je l'ai déjà fait sur les réseaux sociaux alors voici, un peu en vrac, où on est...

Nous sommes depuis deux semaines dans une vraie course contre la montre pour préparer le vote du budget en assemblée plénière ce jeudi. Et ce, dans un flou total sur les orientations de la nouvelle politique régionale. Le débat d'orientation budgétaire a été complètement tronqué avec cinq minutes en tout et pour tout de temps de parole pour les groupes d'opposition, les commissions ont été annulées et reportés au dernier moment, et Monsieur Wauquiez n'ait pas daigné nous fournir le détail du budget : du jamais vu ! Nous lui avons écrit, peine perdue.

Voir notre courrier commun ici en cliquant sur l'image pour l'agrandir :



Nous avons tout de même réussi à déposer nos amendements hier en toute fin de journée. La difficulté : ceux-ci doivent être "gagés", c'est à dire que concrètement si on veut proposer d'investir 1 million sur un thème, il faut dire où on prend ce million : sans la ventilation du budget c'est quasiment mission impossible. Laurent Wauquiez aurait voulu museler l'opposition, il n'aurait pas mieux fait. Dommage pour lui, on n'est peut-être pas nombreux mais on est malins. Et déterminés. Donc on l'a fait. 17 amendements pour dénoncer les régressions de M Wauquiez et sa majorité, et proposer un autre projet pour notre Région.

Bon sang, comme tout se bouscule... Il y a trois mois, une éternité, c'était en grand vainqueur des urnes que M Wauquiez annonçait qu'il allait tout changer en 100 jours. Aujourd'hui, c'est un homme brutal et dangereux qui apparait, les masques tombent et tout le monde commence à dessiller : cette droite dure, à force de désinvolture démocratique et d'annonces intempestives, est en train de détruire la Région, ses territoires et ses emplois. Quelques exemples et signe des temps pour vous donner une idée de l'ambiance - bien résumée dans cet article de M Rivet-Paturel journaliste au Progrès :

  • La majorité De Laurent Wauquiez est divisée, jusqu'à certains membres de l'exécutif qui craquent en pleine commission à la Région ou ne s'y présentent tout simplement pas.
  • Les acteurs des contrats locaux CDDRA sont quant à eux vent debout après avoir reçu par simple courrier et avant tout vote de la Région l'annonce de leur liquidation pure et simple. Ils rappellent dans divers courriers le nombre de projets et d'emplois que cela reviendrait à supprimer dans des territoires déjà fragilisés.
  • Même fronde du côté des Conseils d'administration des lycées qui refusent les uns après les autres les portiques de sécurité.
  • Après Canal + qui l'a joliment épinglé concernant ses propos délirants sur la ligne de train Paris-Clermont et les Auvergnats "citoyens de seconde zone" (voir l'extrait du Petit Journal ici), c'est au tour des cheminots de monter au créneau : ils seront jeudi devant la Région pour protester contre la suppression de contrôleurs à bord des TER et la "RERisation" de nos trains régionaux. ( l'appel des cheminots : Laurent Wauquiez Non à la suppression du controleur dans les TER)

  • Devant la Région également, les associations opposées aux 100 millions d'euros annoncés par M Wauquiez - avant tout vote du budget - à une nouvelle autoroute A45 sur des terres agricoles alors que d'autres solutions existent.
  • Seront également au rendez-vous, forts de leur lettre ouverte, les défenseurs de la forêt des Chambaran qui refusent de donner 4,7 millions d'argent public à Pierre et Vacances pour un projet à ce jour illégal, encore sous le coup de recours juridiques, destructeur d'emplois locaux et des écosystèmes, de forêts, de zone humide et de nos rivières.
  • Côté volet agricole, même chaos et même colère avec la réduction jusqu'à 50%, sans semonce, des aides aux associations et réseaux d'accompagnement bio et paysans : maintenant en Auvergne Rhône-Alpes, ce sera la Chambre d'agriculture et la FNSEA, ou rien.
  • Enfin, le Plan Montagne est dévoyé en Plan Neige, avec des millions qui seront dépensés en pure perte dans des canons à neige à des altitudes où l'enneigement se fait de plus en plus rare, au bénéfice des 8% de skieurs de la population française avec pour résultat des communes surendettées et de l'argent qui n'ira pas au tourisme social ni à celles et ceux qui vivent en montagne toute l'année...

Partout dans la Région, ce sont la colère et le désarroi qui s'expriment. Et à côté de ça, M Wauquiez continue de fournir en argent public ses amis de l'UNI (voir ici notre communiqué en format pdf), d'entreprises privées auvergnates qui réalisent pourtant des bénéfices, ou encore en doublant carrément les subventions du festival de son ami Thierry Kovacs de LR pour Jazz à Vienne, et en flattant les lobbies agricoles et du BTP. A ce sujet, on aura également en session jeudi à voter sur le contrat de plan Etat-Région de la Maurienne, déjà retoqué, qui relance l'investissement de la Région dans le projet fou de Lyon-Turin, à rebours du désengagement à saluer de la Mairie de Grenoble, de l'opposition des élus du Val de Suse côté italien (voir ici mon intervention filmée) et même de certains députés de Les Républicains désormais comme le montre ce très bon article du Dauphiné Libéré :

Des millions là encore d'argent public alors qu'on pourrait faire autrement, et dès maintenant. On marche sur la tête.

Monsieur Wauquiez, prenez garde : vous avez peut-être encore la majorité dans l'assemblée régionale, mais vous l'avez perdue sur le terrain.

Les auvergnats et les rhonalpins sont en train de découvrir votre vrai visage : les "citoyens de seconde zone", Monsieur Wauquiez, c'est vous qui les préparez à coup d'annonces médiatiques ne servant que votre destin national en voulant faire de notre Région un laboratoire régional de la "rationalisation" et d'économies à courte vue. Et cela est en train de se retourner contre vous.

Vos arguments démagogiques de réduction du train de vie des élus n'y suffira pas. Il aurait fallu pour cela que vous quittiez les "plafonds dorés" de votre poste de député.

Soyez assurés, Monsieur le Président, de la présence infatigable des élus du Rassemblement pour vous empêcher de détruire notre belle Région. Vous voulez nous mettre à genoux, nous serons des élus debout.

Voir ici le communiqué de presse des élu-e-s du Rassemblement

Partager cet article

Repost 0
Danièle Soubeyrand-Géry