Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 août 2016 4 18 /08 /août /2016 21:48

jeudi 11 août 2016 15:36

Des sportives définies par leur mari ou par leur physique… Les Jeux olympiques de Rio ne sont pas exempts de titres ou commentaires sexistes. En voici un concentré, que vous êtes invité.e.s à enrichir – cet article sera régulièrement mis à jour.

Dans les médias, qui montera sur le podium du sexisme à Rio ? Une toute récente étude menée par des chercheur.e.s de l’université de Cambridge sur un large échantillon d’articles de presse, relevait que les sportives sont bien plus associées que les sportifs à leur statut marital et leur apparence physique, et moins à leurs résultats. Aux Jeux olympiques de Rio, les commentaires et les titres de presse en donnent jour après jour des exemples précis. En voici une liste non-exhaustive, mise à jour jusqu’à la fin des JO :

Elles ont beau être des athlètes performantes, elles n’en sont pas moins parfois définies en fonctions d’hommes, qui représentent l’exemple à suivre.

En France, L’Equipe juge ainsi en titre, mercredi 10 août, que la judokate Clarisse Abegnenou (médaille d’argent) « peut devenir Riner au féminin », référence au champion Teddy Riner. (Signalé par une lectrice)

Tandis que la triple médaillée d’or en natation Katie Ledecky ne parvient pas à se défaire du surnom de « Phelps au féminin » (qui lui accole par exemple en France Le Figaro, ou en version anglophone (« female Michael Phelps »), le Daily Mail.

Pire encore, les sportives peuvent même disparaître derrière un homme, qui récupère les lauriers.

Ainsi, le commentateur de la chaîne états-unienne NBC, Dan Hicks, faisait du mari et entraîneur de la nageuse Hongroise Katinka Hosszú le « responsable » de la victoire de la championne sur 400m quatre nages individuel (elle a depuis ajouté deux autres médailles d’or à son palmarès). Après avoir tenté de s’expliquer, Dan Hicks a finalement présenté ses excuses à la nageuse.

Autre exemple, ce titre d’un journal de Chicago qui titrait le 7 août : « Corey Cogdell, la femme du défenseur des Chicago Bears [equipe de football américain] Mitch Unrein, remporte une médaille de bronze ». Son nom disparaît même dans le tweet du journal :

Partager cet article

Repost 0
Danièle Soubeyrand-Géry - dans Femmes